Rentrée 2021 : le récap’ de CAPE Tanger

Pas de commentaire pour l'instant

Chers adhérents et futurs adhérents, 

Il est temps de faire le point sur cette rentrée 2021 rocambolesque. 

Suite à l’annonce du report de la rentrée du 2 au 6 Septembre par les autorités locales françaises puis à un nouveau report au 1er Octobre par les autorités marocaines cette fois, les associations des parents d’élèves dont CAPE Tanger, les syndicats des professeurs, les élus dont les conseillers consulaires, députés et sénateurs des français de l’étrangers, ainsi que les administrations des établissements ont tous œuvré main dans la main, à leurs niveaux, pour défendre les intérêts de nos enfants.

CAPE Tanger privilégie le dialogue, la remontée des doléances des parents et la récolte d’informations avant toute action. Nous vous partageons donc les différents renseignements que nous avons pu obtenir auprès des nombreuses sources sollicitées dont le SCAC et l’Ambassade de France, et lors d’une réunion avec le ministère de l’éducation nationale ce Jeudi 9 Septembre où les deux associations de parents d’élèves CAPE Maroc et API ont pu poser des questions, écouter et proposer. 

OBSERVATION N°1 : REPORT DE LA RENTRÉE

L’intégralité des écoles marocaines mais aussi étrangères ont vu leurs cours suspendus pour ce mois de Septembre. Des réunions ont eu lieu pour tenter des négociations et connaître les marges de manœuvre des établissements, mais les autorités marocaines ont choisi d’imposer leur décision par souci d’égalité. Étant souveraines sur leur territoire, leurs prescriptions doivent être appliquées par tous, dont les missions françaises. 

=> CONCLUSION : Ainsi, le report de la rentrée est acté pour le 1er Octobre.

Réaction CAPE Tanger : Il convient maintenant de s’assurer que cette reprise sera effective à cette date. 

OBSERVATION N°2 : DISTANCIEL

Le distanciel n’est pas autorisé. Cette solution initialement envisagée a été mal accueillie par les parents d’élèves. Le communiqué de l’Ambassade de France du 8 Septembre a provoqué l’incompréhension de tous, d’autant que les termes utilisés étaient particulièrement flous, et semblaient annoncer un distanciel sans le dire clairement. Le Ministère de l’Education Nationale a par la suite précisé que le distanciel n’était pas autorisé, sous n’importe quelle forme.

=> CONCLUSION : Ainsi, les vacances sont prolongées pour les élèves jusqu’au 1er Octobre et les personnels enseignants sont placés en congés du 13 au 29 Septembre en lieu et place des vacances d’Automne. 

Réaction CAPE Tanger : Le distanciel n’aura pas lieu, nous saluons cette décision. 

OBSERVATION N°3 : REMANIEMENT DU CALENDRIER SCOLAIRE

Le mois de Septembre n’étant pas travaillé et la solution proposée par l’Ambassade sous forme de prise de contact et de révisions étant massivement rejetée, le calendrier scolaire devait être remanié pour garantir les 36 semaines de scolarité réglementaires dans le système français. Le prolongement du calendrier scolaire jusqu’à fin juillet n’est pas pertinent dans notre réseau puisque les épreuves du Diplôme National du Brevet ou du Baccalauréat ne seront pas décalées par la France et auront bien lieu courant Juin. 

=> CONCLUSION : Ainsi, un nouveau calendrier scolaire a été acté. Il annule les vacances de la Toussaint et s’appuie au premier trimestre sur un jour férié et un week-end pour permettre une interruption de 5 jours. Les vacances d’Hiver sont écourtées, contrairement à celles du Printemps, trop proches des examens et nécessaires pour les révisions. Enfin le Lundi de Pâques, traditionnellement chômé, sera exceptionnellement travaillé cette année. 

Réaction CAPE Tanger : Ce nouveau calendrier est accueilli avec soulagement. Cependant, nous ne comprenons pas la méthode de calcul et il semble évident que nous ne rattraperons pas intégralement les semaines perdues en Septembre. Nous avons d’ores et déjà communiqué autour de cette interrogation auprès des services concernés. Nous comptons sur nos chefs de pôle pour essayer de rajouter des heures de cours afin de contribuer au rattrapage des deux semaines non prises en compte dans le remaniement du calendrier des vacances scolaires, notamment pour les classes à examens.

OBSERVATION N°4 : VACCINATION DES ADOLESCENTS

Le Royaume du Maroc œuvre avec efficacité pour obtenir une couverture vaccinale optimale rapidement. Les adolescents de 12 à 17 ans scolarisés dans le système français ont tous reçu un numéro MASSAR et un lieu pour procéder à leur vaccination. Les autorités marocaines ont précisé que celle-ci n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. La question des moins de 12 ans privés d’école alors que la campagne ne les concerne pas a été soulevée : la volonté des autorités est d’éviter les clusters dans les écoles, les variants actuels étant plus virulents que les précédents.

=> CONCLUSION : Le Maroc souhaite obtenir une bonne couverture vaccinale dans la tranche d’âge des 12 à 17 ans pour permettre un retour dans les écoles en présentiel, à 100%. 

Réaction CAPE Tanger : Nous saluons bien évidemment cette campagne de vaccination basée sur le volontariat. Cependant, nous nous interrogeons : à quel taux de vaccination des élèves pourrons-nous réellement prétendre à un retour à 100% en présentiel ?

Gardons le Cap(e) !
L’équipe CAPE Tanger

MagalieRentrée 2021 : le récap’ de CAPE Tanger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *